Search our Site

Nicaragua Techno Links1

CONTEXTE

   

En raison d'une histoire difficile de guerre, de troubles politiques, de crises économiques et de catastrophes naturelles, le Nicaragua rencontre de nombreux défis dans ses efforts de promotion de la croissance économique.

Malgré les récents progrès dans la réduction de la pauvreté, l'économie du Nicaragua demeure la moins développée en Amérique centrale. Les agriculteurs ruraux en particulier luttent pour se connecter aux marchés et prospérer dans une économie agricole instable. L'agriculture joue un rôle important dans la vie du Nicaragua, en particulier pour les femmes, mais les taux de productivité et de croissance traînent loin derrière le reste de la région. Pendant ce temps, le changement climatique compromet les moyens de subsistance des petits agriculteurs.

Ayant peu d'accès à la technologie ou au savoir-faire technique, de nombreux agriculteurs n'obtiennent que de faibles rendements. Les outils et équipements modernes sont difficiles d'accès, car ils sont coûteux, compliqués à utiliser et nécessitent une formation.

ÉVALUATION DE MEDA

Pour faire suite au succès du projet Techno-Links de MEDA, Techno-Links + accélérera l'adoption de technologies plus productives nécessaires pour améliorer la production, la qualité des produits et la rentabilité des fermes, entreprises et négociants.

Le projet encouragera les institutions publiques concernées à adopter des technologies productives qui les rendront plus accessibles aux distributeurs et aux transformateurs.

En améliorant leurs connaissances, leurs compétences et la capacité financière d'acheter et utiliser ces technologies, les agriculteurs – hommes et femmes – peuvent améliorer leurs moyens de subsistance et leurs revenus. Les petits agriculteurs, les distributeurs et les transformateurs peuvent apporter une contribution importante à la croissance économique durable et non sexiste dans les exportations agroalimentaires.

Nicaragua Techno Links2RÉSULTAT | BUDGET DE 5 ANS

  • Augmentation du rendement agricole, de la qualité des produits et de la rentabilité pour les 35 000 agriculteurs des deux sexes et pour 85 transformateurs et distributeurs.
  • Création de 850 emplois dans le secteur agroalimentaire.

Grandes lignes du projet

  • Population en 2015 : 6,1 millions d’habitants
  • PIB par habitant : 2 090 $
  • 29,6 % de la population vit sous le seuil de pauvreté.
  • Les PME emploient plus de 70 % de la population.
  • L'agriculture représente environ 50% des exportations du pays.
  • Peu d'agriculteurs ont accès aux semences et à l'irrigation améliorées.
  • Plus de 60 % de la population pratique l'agriculture de subsistance.

Canwordmark colour

Projet entrepris avec le soutien financier du gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada